Pour défendre les majorations de retraite des familles nombreuses cliquez =>

 

LES PETITES ATTENTIONS QUI ENTRETIENNENT L’AMOUR

 Il y a beaucoup de divorces.

Ne serait-ce pas en partie pour une raison toute simple : dans un couple, on ne fait pas toujours assez attention l’un à l’autre. Or ce sont les petites attentions qui entretiennent les grands amours !

Les occasions sont multiples. Un coup de fil pour dire qu’on est retardé, ça rassure celui ou celle qui attends, mais de plus ça veut dire : « Je t’aime, je pense à toi, je me préoccupe du souci que tu pourrais te faire ».

Un bouquet pour remplacer celui qui est fané depuis trois jours. Pas forcément des fleurs ruineuses – mais si vous savez qu’elle (il) aime que le vase du séjour ne reste pas vide, quelle meilleure façon de lui faire savoir que ses joies quotidiennes sont importantes pour vous.

Dites-le avec des fleurs !

Dites-le aussi avec le livre, ou le disque, dont elle (ou il) a parlé avec intérêt. Le message sera vite décrypté : « ce que je dis ne tombe pas dans l’oreille d’un sourd, il y fait attention, il a envie de me faire plaisir ».

Ca peut être les lumières allumées pour un retard tardif – quelle joie de se savoir attendu ! ou le boudin aux pommes que l’on n’aime pas trop mais dont l’autre raffole. Ca peut être tout simplement l’oreille attentive au récit de sa journée, la question sur le résultat de telle démarche, de telle affaire en cours…

Ca peut être tellement de choses, mais ça veut toujours dire « je t’aime », et ce refrain là, nul ne se lasse de l’entendre.  

 Jacques Bichot 

 

Accueil Remonter