Pour défendre les majorations de retraite des familles nombreuses cliquez =>

 

L'aide fiscale en faveur des  retraités croît avec leurs revenus !!!

 Démonstration :

L’ouvrier

 

Paul, ouvrier, gagnait 1500 € par mois et payait 800 € d’impôt sur le revenu par an

=>    Désormais à la retraite avec une pension de 900 €/ mois, il ne paie plus que 200 € d’IR

 Le technicien

 

Jean, technicien supérieur, gagnait 2500 € par mois et payait 2000 € d’impôt sur le revenu par an

=>      Désormais à la retraite avec une pension de 1900 €/ mois, il ne paie plus que 1000 € d’IR

 

  Le cadre

 

Jaques, cadre, gagnait 4000 € par mois et payait  5000 € d’impôt sur le revenu par an

=>      Désormais à la retraite avec une pension de 3500 €/ mois, il ne paie plus que 3 200 € d’IR

  Conclusion : 

Il est scandaleux de constater que l’avantage fiscal (appelé « dépense fiscale ») accordé à Paul au moment de sa retraite n’est que de 600 € alors que celui de Jean est de 1000 € et celui de Jacques de1 800 € ! ce qui signifie, en clair, que plus les retraités sont aisés, plus ils sont aidés.

 

L'aide fiscale en faveur des retraités croît avec leur revenu

C’est honteux !  

Accueil Remonter

© D. MARCILHACY.